Les annonces ce jour du Premier ministre sur la réforme des retraites n’ont pas convaincu la CFTC.

Réunis en conseil confédéral cette après-midi, ses dirigeants ont diversement apprécié les mesures explicitées par Edouard Philippe. Si le sentiment d’avoir été entendu l’emporte pour une partie du discours, d’autres annonces sur des points pourtant essentiels laissent un goût amer. À titre d’exemple, la CFTC accueille favorablement les annonces en matière de droits familiaux. Le futur système accorderait des points supplémentaires pour chaque enfant et ce dès le 1er enfant. Une majoration de 5 % qui serait accordée à la mère, sauf choix contraire des parents avec 2% supplémentaire pour les familles de trois enfants. D’autres annonces témoignent également du fait que … Pour en savoir plus…

La fin annoncée du plafonnement de l’indemnisation du licenciement injustifié : l’Italie montre-t-elle la voie ?

Revue de droit du travail 2018 p.802 La fin annoncée du plafonnement de l’indemnisation du licenciement injustifié : l’Italie montre-t-elle la voie ? Cristina Alessi, Professeur de droit du travail à l’Université de Brescia Tatiana Sachs, Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre   L’essentiel Que ce soit dans le domaine politique ou le domaine social, un constat se fait jour : nos voisins transalpins ont souvent un coup d’avance. Le Jobs Act de 2015 n’a-t-il pas été précurseur dans la mise en place d’un mécanisme bridant le travail d’évaluation du préjudice des juges ? En tout état de cause, les … Pour en savoir plus…

Volkswagen : La justice poursuit son enquête sur le CE de Volkswagen après plusieurs inculpations

12/11/2019 | 17:03 BARCELONE (Agefi-Dow Jones)–Le parquet de Brunswick a déclaré mardi qu’il poursuivait son enquête sur la rémunération des membres du comité d’entreprise de Volkswagen, après avoir inculpé trois anciens et un actuel dirigeants dans cette affaire. L’enquête sur ce dossier se poursuit et porte en particulier sur Bernd Osterloh, l’actuel responsable du comité d’entreprise de Volkswagen, soupçonné de complicité d’abus de confiance, a indiqué un porte-parole du parquet de Brunswick. Le comité d’entreprise de Volkswagen n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire. Volkswagen a déclaré qu’aucun fait délictueux n’avait été mis au jour en rapport … Pour en savoir plus…

Loi santé : les mesures qui concernent l’entreprise

Dématérialisation des arrêts de travail (art. 55) Sauf exception, les arrêts de travail seront prescrits de manière dématérialisée par l’intermédiaire d’un service mis à la disposition des professionnels de santé par les organismes d’assurance maladie. Les dates de l’entrée en vigueur de cette dématérialisation seront fixées, selon les prescripteurs, par les conventions nationales conclues entre les médecins et les organismes de Sécurité sociale et, au plus tard, le 31 décembre 2021. Ces conventions définiront également les situations dans lesquelles la dématérialisation des arrêts de travail ne pourra pas s’appliquer. Notez-le Si les conventions n’ont pas fixé de calendrier au 26 … Pour en savoir plus…

Devant le ministère du Travail, la CFTC, avec d’autres organisations syndicales, demande au Gouvernement de repenser son projet de réforme de l’Assurance chômage.

Ce 25 juin, la CFTC, la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC et la FAGE se sont rassemblés devant le ministère du Travail pour dénoncer la réforme de l’Assurance chômage une semaine après sa présentation par le Gouvernement. Parmi les militants CFTC, Philippe Louis, président confédéral, et Bernard Sagez, secrétaire général, ont porté la voix de la CFTC auprès des journalistes :« Si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que nous estimons que ce n’est pas aux demandeurs d’emploi de payer le déficit cumulé de l’Assurance chômage. Un déficit, je tiens à le rappeler, qui est essentiellement dû à la crise de 2008 … Pour en savoir plus…