HP annonce avoir rejeté une offre hostile d’achat de Xerox

La Libre Eco avec AFP Publié le lundi 18 novembre 2019 à 07h41 – Mis à jour le lundi 18 novembre 2019 à 07h42 HP a rejeté une offre hostile d’achat de quelque 33 milliards de dollars de la part de Xerox, la jugeant insuffisante, selon une lettre du Conseil d’administration dévoilée dimanche. Le fabricant d’ordinateurs personnels et d’imprimantes a toutefois clairement fait savoir qu’il souhaitait discuter d’un accord avec son rival Xerox, un ancien de la tech américaine qui a donné ses lettres de noblesse à la photocopieuse. « Nous reconnaissons les avantages potentiels de la consolidation et nous sommes … Pour en savoir plus…

HP se prépare-t-il à acquérir Xerox?

Is HP gearing up to acquire Xerox? – Andy McCourt While Fujifilm Holdings continues to stoically pursue a fulfillment of the original offer, valued at USD$6.1 billion; Xerox, under CEO John Visentin, has re-organised as a holding company – giving it the flexibility to divest parts or all of its global empire and deliver handsome returns to shareholders including the dissidents Carl Icahn and Darwin Deason who, with approximately 15% of Xerox stock between them, initiated the revolt against the Fujifilm deal. Fujifilm is continuing with its $1 billion lawsuit over the failed deal, which resulted in the exits of … Pour en savoir plus…

Volkswagen : La justice poursuit son enquête sur le CE de Volkswagen après plusieurs inculpations

12/11/2019 | 17:03 BARCELONE (Agefi-Dow Jones)–Le parquet de Brunswick a déclaré mardi qu’il poursuivait son enquête sur la rémunération des membres du comité d’entreprise de Volkswagen, après avoir inculpé trois anciens et un actuel dirigeants dans cette affaire. L’enquête sur ce dossier se poursuit et porte en particulier sur Bernd Osterloh, l’actuel responsable du comité d’entreprise de Volkswagen, soupçonné de complicité d’abus de confiance, a indiqué un porte-parole du parquet de Brunswick. Le comité d’entreprise de Volkswagen n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire. Volkswagen a déclaré qu’aucun fait délictueux n’avait été mis au jour en rapport … Pour en savoir plus…

Audition de journalistes par la DGSI : « On m’a posé des questions sur mes sources »

  Trois journalistes ont été entendus cette semaine en audition libre par la DGSI. En cause, une enquête du média Disclose sur l’usage d’armes françaises au Yémen, basée sur des documents « confidentiel défense ». L’un d’eux témoigne auprès de France 24. Les cofondateurs de Disclose, Geoffrey Livolsi et Mathias Destal, ainsi qu’un journaliste de la cellule investigation de Radio France, Benoît Collombat, ont été convoqués les 14 et 15 mai par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ils ont été entendus sous le régime de l’audition libre – un régime moins contraignant que celui de la garde à vue –, un … Pour en savoir plus…