Devant le ministère du Travail, la CFTC, avec d’autres organisations syndicales, demande au Gouvernement de repenser son projet de réforme de l’Assurance chômage.

Ce 25 juin, la CFTC, la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC et la FAGE se sont rassemblés devant le ministère du Travail pour dénoncer la réforme de l’Assurance chômage une semaine après sa présentation par le Gouvernement. Parmi les militants CFTC, Philippe Louis, président confédéral, et Bernard Sagez, secrétaire général, ont porté la voix de la CFTC auprès des journalistes :« Si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que nous estimons que ce n’est pas aux demandeurs d’emploi de payer le déficit cumulé de l’Assurance chômage. Un déficit, je tiens à le rappeler, qui est essentiellement dû à la crise de 2008 … Pour en savoir plus…

Chômage : les sept changements à venir expliqués

Durcissement des conditions d’entrée, nouveau calcul de l’allocation… ce 18 juin, le gouvernement a présenté les futures règles d’indemnisation chômage. Annoncée depuis de longues semaines, la réforme du système d’assurance chômage est enfin sur les rails. Présenté ce mardi 18 juin par le premier ministre, Édouard Philippe et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le projet du gouvernement prévoit un sérieux tour de vis sur les règles d’indemnisation. Objectif ? 3,4 milliards d’euros d’économie en trois ans pour préserver la santé financière du régime, endetté à hauteur de 35 milliards d’euros. Et lutter contre la précarité du marché du travail, … Pour en savoir plus…

ASSURANCE CHOMAGE : LA CFTC SIGNE L’ACCORD

Réunies ce jour, les instances de la CFTC ont décidé de signer l’accord national interprofessionnel du 22 février 2018 relatif à la réforme de l’assurance chômage. A l’heure où les mutations du monde du travail offrent de nouvelles opportunités en impactant les parcours professionnels, la CFTC a défendu le principe d’élargir le cercle des bénéficiaires de l’assurance chômage à de nouveaux publics. Parmi ces derniers, les démissionnaires qui pourront dorénavant concevoir et concrétiser un projet d’évolution professionnelle tout en bénéficiant des garanties (montant et durée de l’indemnisation) accordées aux autres allocataires. Ils pourront dans le même temps bénéficier du CEP … Pour en savoir plus…

Maintien de la couverture santé dans le cadre de la loi Evin : conditions tarifaires modifiées à compter du 1er juillet 2017

Dans le cadre de la loi Evin, les anciens salariés bénéficiaires d’une garantie collective peuvent conserver leur couverture complémentaires santé à un tarif encadré. Cette garantie concerne les anciens salariés bénéficiaires d’une rente d’incapacité ou d’invalidité, d’une pension de retraite ou, s’ils sont privés d’emploi, d’un revenu de remplacement, sans condition de durée. Notez-le Le dispositif de la loi Evin coexiste à la portabilité de la couverture santé mise en place par la loi de sécurisation et qui concerne les salariés qui ont perdu leur emploi et qui sont indemnisés par les allocations chômage. Les anciens salariés doivent faire leur … Pour en savoir plus…

Convention d’assurance chômage: le dispositif des droits rechargeables voulu par la CFTC entre en application

La convention d’assurance chômage négociée par les partenaires sociaux le 14 mai dernier définit de nouvelles règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi pour prendre en compte les évolutions du marché du travail, la conjoncture économique et la nécessité de simplification. Elle devient entièrement applicable le 1er octobre 2014. Parmi les différentes mesures (simplification du cumul salaire et allocation chômage, amélioration de l’indemnisation des salariés multi-employeurs…), une en particulier mérite qu’on s’y attarde : le principe des droits rechargeables. Celle-ci est une recommandation forte de la CFTC depuis 2009. La mise en œuvre des droits rechargeables est la mesure phare de la … Pour en savoir plus…