« Faut que ça bouge ! » Télétravail : Vers la signature d’un accord

« Faut que ça bouge! » Très impliqué depuis des mois dans la construction du projet d’accord sur le télétravail, la CFTC se félicite des avancées obtenues lors des négociations. (Rappelons que la CFTC avait dénoncé l’accord conclu chez XTS pour non-respect de l’esprit de l’ANI précisant l’ouverture du télétravail à toutes les catégories de salariés dès lors que leur mission puisse s’effectuer à distance).  La signature d’un accord majoritaire se profile, enfin une bonne nouvelle pour les salariés de Xerox France.  En effet, depuis des années, nombre de salariés pratiquaient du télétravail dans une très grande insécurité juridique. Cette possibilité était de plus inaccessible … Pour en savoir plus…

Sous l’affichage « journée de solidarité » a été instauré une taxe sur les salaires de 0,3%.

Sous l’affichage « journée de solidarité » a été instauré une taxe sur les salaires de 0,3%. C’est ce prélèvement mensuel dit-contribution solidarité autonomie- qui rapporte plus de 2 milliards par an.Quand un salarié se voit imposer de travailler une journée sans être rémunéré le calcul est simple : 0,3% de 0 égale 0. Au-delà du principe inacceptable, faire travailler des salariés sans les rémunérer, cette mesure arbitraire se traduit concrètement par nombres d’aberrations. Pour n’en citer que deux : –    Est-il juste qu’un employé de supermarché puisse être obligé de travailler gratuitement un jour férié, alors qu’un agent de … Pour en savoir plus…