845 salariés attaquent l’entreprise au tribunal

845 c’est en effet le nombre de dossiers déposés à ce jour dans l’affaire initiée par la CFTC et rejointe par plusieurs syndicats au sein d’une intersyndicale. 845 salariés assignant l’entreprise en paiement de la participation qui leur est due au titre de la période 2005-2015. C’est une affaire à suivre de près qui comporte certains aspects amusants comme le fait que des cadres de direction qui dénigraient les représentants du personnel, syndicalistes, ne sont pas, aujourd’hui, parmi les derniers à se manifester.   Parler « pognon », une excellente thérapie contre l’alzheimer ? La CFTC est fière de faire avancer la recherche…

Ordonnances Macron : les PSE risquent de se transformer en ruptures conventionnelles collectives

Une excellente nouvelle pour la direction de Xerox qui fête déjà l’événement avec leurs amis: L’ordonnance Macron du 22 septembre 2017, bien mal nommée « relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail », ouvre la possibilité de rompre d’un commun accord simultanément le contrat de travail de plusieurs salariés dans le cadre d’un accord collectif. Baptisée « rupture conventionnelle collective », ce dispositif permet aux entreprises de se séparer de salariés en s’affranchissant de toute justification économique ou d’autre nature, sans avoir à respecter le reclassement interne, ni le congé de reclassement ou de contrat de … Pour en savoir plus…

Maintien de la couverture santé dans le cadre de la loi Evin : conditions tarifaires modifiées à compter du 1er juillet 2017

Dans le cadre de la loi Evin, les anciens salariés bénéficiaires d’une garantie collective peuvent conserver leur couverture complémentaires santé à un tarif encadré. Cette garantie concerne les anciens salariés bénéficiaires d’une rente d’incapacité ou d’invalidité, d’une pension de retraite ou, s’ils sont privés d’emploi, d’un revenu de remplacement, sans condition de durée. Notez-le Le dispositif de la loi Evin coexiste à la portabilité de la couverture santé mise en place par la loi de sécurisation et qui concerne les salariés qui ont perdu leur emploi et qui sont indemnisés par les allocations chômage. Les anciens salariés doivent faire leur … Pour en savoir plus…