Xerox: toujours la meilleure qualité de copie…

Nous avons toujours défendu l’image de marque de Xerox quant à la qualité de ses copies.

Nous ne pouvons malheureusement pas féliciter les dirigeants de Xerox en France qui, contre toute réflexion sociale ou humaine, copient, le doigt sur la couture du pantalon, des directives de managers américains. Ces derniers rêvent d’un ordre mondial américain et nos managers français, attachés à leurs rémunérations, font là où on leur dit de faire.

Ils n’hésitent pas à agir sans compter pour mettre les lois de la République sous la seule appréciation de dirigeants basés à l’étranger au Royaume Uni ou aux USA.  Leur dernière nouveauté: mettre les déplacements des représentants du personnel, pourtant garantis par les textes, sous l’autorité préalable de fantomatiques managers qu’eux mêmes ne connaissent pas, basés aux USA. Le tout en anglais bien sûr. Du jamais vu!

Voilà  » l’american way of life » que ces gens veulent copier en France, en Europe:

40 millions de locataires risquent l’expulsion

Alors que l’exécutif américain et les démocrates du Congrès peinent à s’entendre sur un nouveau plan de soutien à l’économie, l’institut de recherche Aspen dans le Colorado alerte : d’ici la fin de l’année, près de 40 millions de locataires américains, incapables de payer leurs loyers en raison de la crise sanitaire, risquent l’expulsion.

« Les Etats-Unis pourraient être à l’aube de la crise du logement la plus grave de leur histoire », avertit l’institut Aspen en introduction de son étude. Si rien n’est fait, préviennent les experts, 43% des locataires américains risquent de se retrouver à la rue dans les semaines à venir. Et encore une fois, ce sont les communautés afro-américaine et hispanique qui sont particulièrement exposées : elles représentent 80% des foyers en grande détresse économique.

Mais cette menace pèse aussi sur les propriétaires. En raison de la crise sanitaire, beaucoup d’entre eux n’auront plus la capacité financière pour couvrir les arriérés de paiement de loyer. Ils auront du mal à payer leurs hypothèques et les taxes foncières et à entretenir leurs propriétés. L’Institut Aspen met en garde contre le risque de saisies immobilières massives et de faillites.

Ce scénario catastrophe, concluent les chercheurs, perturberait durablement le marché immobilier américain et déstabiliserait gravement les villes à travers tous les Etats-Unis.

Xerox: toujours la meilleure qualité de copie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No copy available