Plaidoirie en annulation d’élection et la désignation des RP repoussée de nouveau

La plaidoirie en annulation de l’élection de plusieurs élus CFE-CGC au CSE demandée par la CGT ne s’est passée aussi bien que la CFE-CGC l’avait annoncé…

Leur avocat a d’abord plaidé le délai, puis, dans des premières conclusions responsives, reconnu leur accord sur l’annulation d’un élu, puis dans de nouvelles conclusions,  de deux élus…

La CFE-CGC a ensuite voulu produire des attestations de plusieurs adhérentes. Le seul problème c’est qu’ils ont produit le mail du DS dictant à ces témoignages ce qu’il fallait dire. On pouvait noter que lesdits témoignages comportaient la même faute d’orthographe que le texte dicté par le DS. C’est ce qu’on appelle du « témoignage littéral ».

Cela  aura au moins  permis de détendre l’atmosphère et passer un bon moment de rigolade sans oublier que ce DS aura encore démontré, à l’image, de son mentor, sa haute moralité.

Leur avocat a ensuite essayé de négocier avec la Juge en lui déclarant leur accord pour lâcher deux élus mais en voulant préserver le troisième alors qu’il est concerné exactement au même titre que ses collègues et pour la même infraction, ni plus ni moins. Nous verrons bien s’il y a une décision qui statuerait de manière différente pour une même infraction survenue au même moment et dans les mêmes circonstances par trois personnes. Nous connaissons que trop les exactions de ce « syndicaliste » .

Ainsi lors de la deuxième réunion du CSE afin de désigner les RP (représentants de proximité) alors que la direction n’a jamais trouvé à redire envers les unions de syndicats (en témoignent l’UNSA et Solidaires). Appuyés par la direction, les élus CFE-CGC ont refusé qu’une liste d’union CGT-CFTC puisse présenter et désigner des RP. Il faut dire que la CGT et la CFTC représentent 51 % des votes exprimés. Les unions syndicales sont pourtant courantes et une union syndicale possède les mêmes droit qu’un syndicat depuis 1920. Il est vrai que la DRH de XEROX ne sait toujours pas faire la différence entre une organisation syndicale et un syndicat. Il est vrai que les bancs d’école ont des dimensions qui ne laissent plus de place pour leurs genoux.

Comble de malchance pour la CFE-CGC. Le DS de la CFE-CGC a voulu fêter son association avec la direction de l’entreprise après le résultat des dernières élections. Il voulait marquer l’évènement aussi a-t’il voulu tirer un feu d’artifice pour illuminer le ciel et crier victoire. Et pour mieux savourer ce moment, il s’est installé au plus près de l’évènement pour bien indiquer qu’il était l’auteur associé de très près à la réussite qu’il entendait ainsi fêter.

Décidément, rien ne se passe comme prévu!..

play-sharp-fill

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No copy available