Teleperformance poursuivi devant l’OCDE pour conditions de travail « dangereuses » dans sa gestion du coronavirus

Le groupe Teleperformance est sous le feu des critiques au sujet de sa gestion de la crise du coronavirus. En effet, Teleperformance est poursuivi devant l’OCDE pour avoir imposé selon des syndicats des conditions de travail “dangereuses”, en pleine épidémie de coronavirus et ce dans plusieurs pays où le groupe est présent. En mars, l’entreprise a fait l’objet d’une mise en demeure de l’inspection du Travail sur son site de Blagnac. Au Portugal, la police est intervenue est a fait fermé un site de Lisbonne. Aux Philippines, des employés dorment à même le sol des bureaux. Lisbob, l’assistant des expatriés … Pour en savoir plus…