Xerox -Titanic, tous dans le même bateau

Les passagers du Titanic sont les personnes qui ont embarqué à bord de ce paquebot transatlantique pour sa seule traversée entre son départ le 10 avril et son naufrage le 15 avril 1912. Ils forment un groupe hétéroclite et sont répartis en trois classes selon le prix de leur billet, et, de fait, la qualité de service dont ils bénéficient.

  • En première classe se trouve la frange supérieure de la société : puissants hommes d’affaires, politiques, militaires et lettrés s’y côtoient. Les passagers de première classe du Titanic, comme sur tous les paquebots de l’époque, font partie de la classe supérieure de la société. La plupart sont médecins, politiciens, industriels et hommes d’affaires. Voyageant en famille, ils sont souvent accompagnés de domestiques
  • La deuxième classe est accessible à des gens moins riches mais tout de même aisés : universitaires, ecclésiastiques et touristes notamment.
  • Enfin, la troisième classe est destinée aux nombreux immigrants.

Le traitement de ces passagers varie selon la classe. Ainsi, les passagers de troisième classe sont sont totalement isolés des autres passagers, afin de faciliter les procédures d’arrivée à Ellis Island. À l’inverse, les deux classes supérieures font l’objet d’attentions particulières

Lorsque le Titanic heurte un iceberg et sombre, le sauvetage des passagers se fait de façon inégale.

Nul doute que les dirigeants de Xerox ont vu le film plusieurs fois et ils l’ont, sans aucun doute, reproduit.

Les dirigeants ou assimilés (DRO, chefs de services etc…) embarquent, ensemble, dans les canots de sauvetage et s’entraident à se sauver les uns les autres.

Pour la seconde classe, des bouées sont lancées selon les disponibilités de ceux qui lancent des bouées à leurs proches.

Pour les passagers (employé(e)s), il reste les débris flottants, charge à chacun de s’accrocher à tout ce qui flotte.

Les membres d’équipage du bateau, sortis des chaloupes, restent les mêmes … Dix-huit PSE en vingt cinq ans!!!!

Des télégrammes oubliés révèlent que les dépouilles de certains passagers du Titanic ont été rejetées à l’eau. Il s’agissait de voyageurs de troisième classe. Une manière de faire de la place pour les corps des victimes de première et deuxième classes…

Nous, syndicat attaché aux femmes, hommes et familles, nous comptons les disparus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Protection!
Fermer le panneau