Que faire si un collègue revient de déjeuner, ivre ?

C’est une question embarrassante car elle présente des aspects affectifs et réglementaires.

Dois-je dénoncer un collègue qui est ivre? 

Il appartient à l’employeur d’empêcher l’accès à des équipements dangereux à toute personne qui ne serait pas dans un état normal (alcool, drogue, médicaments…)

Sa responsabilité serait engagée en cas d’accident. Vous pourriez également être sanctionné pour ne pas avoir prévenu votre hiérarchie de la situation. Non seulement votre collègue pourrait se blesser sérieusement mais aussi blesser quelqu’un d’autre. Vous devez porter assistance à personne en danger.

La partie réglementaire est plus simple car elle est claire:

Article R4228-21 CdT Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 – art. (V)

Il est interdit de laisser entrer ou séjourner dans les lieux de travail des personnes en état d’ivresse.

Il faut également souligner que permettre à quelqu’un manifestement hors d’état de conduire de prendre le volant  pour rentrer chez lui serait une erreur.

Il vous faut prévenir votre hiérarchie de la situation.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Protection!
Fermer le panneau