Pas de démocratie au CSE ?

La CFTC a présenté une proposition qui ne plaît pas à toutes les personnes réunies en négociation CSE autour de la table. Une fois de plus, donner la parole aux salariés, dérange…

 

Pourtant, quand nous demandons quelle Organisation Syndicale s’oppose à la démocratie sur les sites, personne n’assume… (Ha Ha Ha)

Il s’agit tout simplement que les représentants de proximité, élus locaux, proches des salariés sur leurs lieux de travail, puissent être désignés par les salariés eux-mêmes et non par un comité parisien.

Il s’agirait que cette élection ou du moins pré-sélection soit faite à l’occasion du second tour de l’élection des membres du CSE lors du vote électronique. Pourquoi le second tour?  Tout simplement pour permettre à des candidats non syndiqués de se présenter…

 

Le CSE déciderait ensuite par un vote de désigner les représentants de proximité parmi les personnes retenues par les salariés des différents sites et établissements.

Si la direction assure, verbalement et sans l’écrire, ne pas y voir de problème, ce n’est pas le cas de tout le monde… dans l’ombre!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Protection!
Fermer le panneau