Les habitudes ont la vie dure ou « chassez le naturel, il revient au galop »

Si vous écoutez la CGT et la CFE-CGC chez DS, elles répètent que les frais de fonctionnement du CSE sont limités et qu’il est impossible d’envisager une action dans l’intérêt des salariés…

Cela ne vaut que pour la CFTC et l’UNSA mais pas pour la CGT et la CFE-CGC.

Alors que le CSE n’a rien voté autorisant cela, la DS de la CGT Peggy H., s’est permis avec la complicité de la secrétaire CFE-CGC du CSE DS de faire supporter une tournée de promotion à Villeneuve d’Ascq pour deux personnes. Alors que l’usage veut qu’un colis soit envoyé sur le site et que les représentants du CSE sur place distribuent les chèques-vacances, deux représentantes de la CGT se sont fait payer deux aller-retours Villepinte-Villeneuve d’Ascq. Une belle leçon d’économie!

De beaux restes de la formation dispensée par la DSC CGT lorsqu’elle sévissait au CE!

Sur place, elles ont fait appeler les salariés un par un pour leur distribuer les chèques vacances et distiller la bonne parole de la CGT.

Remarquez: il fallait bien qu’elles donnent l’impression de faire quelque chose pour les salariés puisque c’est là, la seule occasion pour la CGT de montrer qu’elles savent faire quelque chose. Au passage, elles ont enfreint les règles de distribution décidées par le CSE puisqu’elles ont donné des chèques-vacances à  des salariés ayant intégré l’entreprise après le 1er janvier, contrairement à la décision du CSE.

Tout ça constitue un beau tableau pour le CSE de DS et l’intérêt des salarié(e)s de l’établissement: prévarication, corruption, abus de biens sociaux.

Notons également que le directeur des opérations est venu annoncer à Villeneuve d’Ascq que les pertes de contrats pourraient entraîner une réorganisation des sites traitant les contrats avec un regroupement sur la plateforme d’Ile de France.

On ne s’étonnera donc pas que la CGT et la CFE-CGC s’opposent à toute action qui consisterait à aider les salariés de Chassieu et de Villeneuve d’Ascq (où leurs syndicats sont absents) à voir clair dans leur situation économique puisque la plateforme de Villepinte serait la seule  bénéficiaire des fermetures de Chassieu et de Villeneuve d’Ascq.

« Le malheur des uns fait le bonheur des autres! »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Protection!
Fermer le panneau