Audition de journalistes par la DGSI : « On m’a posé des questions sur mes sources »

 

Trois journalistes ont été entendus cette semaine en audition libre par la DGSI. En cause, une enquête du média Disclose sur l’usage d’armes françaises au Yémen, basée sur des documents « confidentiel défense ». L’un d’eux témoigne auprès de France 24.

Les cofondateurs de Disclose, Geoffrey Livolsi et Mathias Destal, ainsi qu’un journaliste de la cellule investigation de Radio France, Benoît Collombat, ont été convoqués les 14 et 15 mai par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ils ont été entendus sous le régime de l’audition libre – un régime moins contraignant que celui de la garde à vue –, un mois après que le média Disclose a publié une enquête journalistique comportant des informations et documents « confidentiel défense ». Mathias Destal fait le récit de son audition auprès de France 24.

pour en savoir plus

l’enquête de DISCLOSE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Protection!
Fermer le panneau