Le principe de Dilbert, ou pourquoi les plus mauvais sont promus managers

Le principe de Dilbert, ou pourquoi les plus mauvais sont promus managers  16 octobre 2018 par Cadreo Selon cette loi du travail, les managers sont promus, non pas pour leurs compétences, mais pour éviter qu’ils causent trop de dégâts à l’entreprise…. Vous connaissez déjà probablement le principe de Peter, selon lequel, « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence » et « avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ». Le principe de Dilbert, que l’on doit au dessinateur Scott Adams, s’en inspire très fortement mais le limite aux seuls cadres et répond, en creux, au … Pour en savoir plus…

Le mépris, rien que le mépris !

Avant que soient tournées les images diffusées partout, il y en a eu d’autres. Celles-ci ne sont pourtant pas diffusées par les media alors qu’elles sont chronologiquement antérieures. On les a « oubliées » car elles ne servent pas la propagande.

Regardez-les, elles sont pourtant vraies, sincères et réelles. Elles montrent avec quel mépris les dirigeants d’Air France ont traité des salariés qui exprimaient leur détresse.

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite